Portrait de Jean-Louis

La découverte d’un monde nouveau

Je me suis découvert un engouement pour le travail de la vigne. 

Jean-Louis BARBOT

Jean-Louis, agriculteur dans la plaine de Beaulieu et adhérant à la Cave de Jalès s’est installé à son compte en Janvier 2018. Son exploitation agricole qu’il a en fermage regroupe environ 12 hectares de vignes et 12 hectares de terres arables (blé, orge, sorgho). A l’heure actuelle, il travaille seul et fait ponctuellement appel à un ouvrier agricole si besoin.

J’aime particulièrement le travail de la vigne, parce qu’il demande une attention tout au long de l’année
Jean-Louis BARBOT

Mécanicien de formation, spécialisé dans le monde de la compétition automobile, il était loin de se douter qu’il se tournerait finalement vers l’agriculture. Pourtant issu de grands parents agriculteurs, il n’avait jamais été attiré par ce milieu. Il a commencé la mécanique automobile en 2001, puis la compétition en 2005.

Mais au bout de 5 ans, lassé du rythme de vie qu’imposait cette discipline, il décide de reprendre ses études. Il passe alors un DUT de Mesures Physiques en 2013, mais lors de son obtention, il réalise que le travail en laboratoire ou en bureau ne lui convient pas.
La même année, sa femme et lui décident de retourner définitivement vivre à Beaulieu.

J’aime beaucoup la saison de la taille, car il s’agit du moment où l’on « construit » son vignoble
Jean-Louis BARBOT

C’est alors qu’il commence à travailler dans l’agriculture chez ses beaux-parents comme ouvrier agricole et se surprend à y prendre goût. Attiré tout d’abord par le fait de travailler en extérieur en toutes saisons, il affectionne notamment la viticulture.

En 2018, il a l’opportunité de reprendre une exploitation agricole en fermage, il décide alors de se lancer.

La cave m’est d’un grand soutient depuis le début de mon installation, sans oublier les nombreux conseils.
Jean-Louis BARBOT

Après avoir découvert tous les travaux relatifs au cycle de la vigne en tant qu’ouvrier agricole, Jean-Louis essai désormais de les adapter au mieux à son propre vignoble.

Cette coopération lui permet finalement de se consacrer entièrement à ses terres et à la viticulture et y dédier son temps et son énergie afin de produire les raisins les plus qualitatifs possibles.

vignerons-de-la-croisee-de-jales-le-17-juillet-2020

Coup de CŒUR
au caveau

Le Merlot de la cuvée 1928 est de loin mon vin préféré, de par ses arômes et son caractère.

Jean-Louis BARBOT